» Journal » [ ASP ] Réparer asGPS

[ ASP ] Poser un filigrane avec Texa ❯❯
❮❮ [ ASP ] Le clonage à la rescousse des hautes lumières

[ ASP ] Réparer asGPS

21 octobre 2012 • Catégories : aftershotpro

Le logo d'AfterShot Pro

Depuis quelques semaines déjà, asGPS (version 1.3.3 et 1.3.4) ne fonctionne plus. Cet article explique comment remettre en route ce greffon. Il s’agit d’une réparation rapide, le temps qu’une nouvelle version d’asGPS corrige le bug. Ce tutoriel est à destination des utilisateurs sous Linux. Pour les autres plateformes, il est sans doute possible de procéder par analogie, en trouvant les binaires correspondant à ceux présentés ci-après.

Versions utilisées dans cet article
 * Aftershot Pro : 1.0.1.10
 * asGPS : 1.3.3 et 1.3.4

[AJOUT DU 13 novembre 2012] L’astuce ne suffit plus pour débloquer la version 1.3.4. Heureusement asGPS est sorti depuis en version 1.4.1 et redevient pleinement fonctionnel.

I. L’origine du Bug

Sans prévenir qui que ce soit, Google a modifié la version de l’API de Google Maps qu’asGPS utilisait. Google reconnaît désormais asGPS comme un périphérique tactile… Il en résulte que la souris ne peut plus interagir avec la carte. Il est impossible de :

  • déplacer la carte
  • modifier l’échelle de la carte avec la roulette de la souris
  • de positionner l’épingle

En revanche, les autres onglets du greffon fonctionnent toujours. Si vous connaissez les coordonnées de votre photo, vous pouvez toujours les saisir dans les champs prévus à cet effet dans l’onglet « Coordonnées » et cliquer sur le bouton « Appliquer » ( « Tag » ). C’est fastidieux mais ça marche.

Ci-dessous une capture d’écran d’asGPS buggué. Rien de notable à première vue… Mais on reconnaît les deux gros boutons « + » et « - » que l’on retrouve sur les versions Google Maps des smartphones et des tablettes.

Capture d'asGPS buggué

II. Principe de la correction

La correction sous Linux consiste à remplacer la bibliothèque logicielle qui contient le moteur de rendu web : libQtWebKit.so.4 . En gros, cette bibliothèque contient les fonctions qui exécutent les requêtes auprès de Google. Lors des requêtes, asGPS s’identifie comme un navigateur Web face à Google. La nouvelle version de cette bibliothèque n’inclut pas la prise en charge des fonctions tactiles et force Google à nous renvoyer la bonne version de la carte. Malheureusement cette nouvelle bibliothèque appelle d’autres dépendances qu’il va falloir résoudre…

Pour commencer, il faut vous donner les droits suffisants pour travailler dans le répertoire /opt/AfterShotPro/lib/

$ sudo chmod -Rv 757 /opt/AfterShotPro/lib/

Téléchargez la nouvelle bibliothèque : libQtWebKit.so.4.7.4 (ici) et copiez-la dans le répertoire /opt/AfterShotPro/lib/ Supprimez le lien symbolique existant libQtWebKit.so.4 qui pointe vers libQtWebKit.so.4.7.3 et recréez-en un nouveau, du même nom, qui pointe sur libQtWebKit.so.4.7.4

III. Résolution des dépendances

Personnellement les dépendances que j’ai eu à résoudre étaient :

  • libsqlite3.so.0
  • libphonon.so.4
  • libpulse.so.0
  • libpulse-mainloop-glib.so.0
  • libcap.so.1

Pour vous faire gagner du temps, voici une archive qui contient ces cinq bibliothèques. Téléchargez-la et extrayez son contenu (10 fichiers) dans le répertoire /opt/AfterShotPro/lib/ . Il est possible que vous n’ayez pas tout à fait les mêmes dépendances à résoudre. Tentez de lancer AfterShot Pro. Si le logiciel démarre, a priori c’est gagné, vous pouvez aller directement au dernier paragraphe. Sinon lisez ce qui suit.

IV. Traquer les dépendances rompues

Ouvrez un terminal et lancez ASP, puis regardez les messages de sortie.

$ AfterShotPro

Si vous obtenez quelque chose comme ceci :

moi@machine:~$ AfterShotPro 
Install Path:           /opt/AfterShotPro
LD_PATH:                /opt/AfterShotPro/lib:
XLIB_SKIP_ARGB_VISUALS: 1
./AfterShotPro: error while loading shared libraries: libcap.so.1: cannot 
open shared object file: No such file or directory

c’est qu’il vous manque des dépendances, en l’occurrence la bibliothèque libcap.so.1.

Pour la télécharger, lancez une requête sur Linux Package Search. En l’occurrence voici les résultats pour notre exemple. Peu importe votre distribution, que vous soyez sur un système de paquetage deb ou rpm, il faut avant tout trouver une version 32bit car ASP est compilé en 32bits ; les versions i386 le sont forcément. Télécharger le fichier binaire mais ne l’installez pas. Ouvrez-le plutôt avec votre gestionnaire d’archives puis naviguez dans le répertoire lib/ (au sein de l’archive). Vous y trouverez la bibliothèque et son lien symbolique. Copiez ces deux fichiers dans le répertoire /opt/AfterShotPro/lib/ .

Retentez à présent de lancer AftershotPro en ligne de commande et observez de nouveau les messages sortie.

V. Pour finir

Si ASP se lance, c’est que vous avez résolu toutes les dépendances. Pour finir proprement l’opération, il faut penser à restaurer les droits sur le répertoire /opt/AfterShotPro/lib/ :

$ sudo chmod -Rv 755 /opt/AfterShotPro/lib/

Et voilà ! Profitez bien de ce greffon. Pour rappel asGPS est un greffon libre et gratuit. Pensez quand même à donner une petite contribution sonnante et trébuchante à son auteur Andreas Schrell. Personnellement j’ai donné le montant de la licence ASP, soit 20$, car je considère que ce greffon comble un manque important dans la gestion des métadonnées.

[ ASP ] Poser un filigrane avec Texa ❯❯
❮❮ [ ASP ] Le clonage à la rescousse des hautes lumières

Lister les articles par rubrique