» Journal » [ ASP ] Présentation du greffon Nuance

[ ASP ] Poser une texture grâce à Texa ❯❯
❮❮ [ ASP ] Simuler un filtre Gris Neutre Dégradé

[ ASP ] Présentation du greffon Nuance

21 novembre 2012 • Catégories : aftershotpro

Le logo d'AfterShot Pro

Dans ce billet, on part à la découverte de Nuance « l’autre greffon écrit par Sean M Puckett ». Oui, « l’autre… » car Nuance est dans l’ombre de son grand frère, le très célèbre greffon Nostalgia (anciennement Andrea du temps de feu Bibble 5). La popularité du greffon Nostalgia est telle qu’il est désormais fourni avec le logiciel. Mais qu’en est-il de Nuance ? A quoi sert-il ? Est-il également indispensable ?

L'interface du greffon Nuance

Versions utilisées dans cet article
 * Aftershot Pro : 1.0.1.10
 * Nuance : 1.0.10

I. Présentation du greffon

I.1 A quoi sert Nuance

Nuance est un utilitaire qui modifie le rendu colorimétrique de l’image en jouant sur la saturation, la teinte, la clarté, la vibration1 et le contraste1. Le but de Nuance est de charger émotionnellement l’image, de lui donner un rendu particulier2, en créant une tambouille chromatique qu’il sera difficile de reproduire autrement que par l’usage de ce greffon.

I.2 Ce que n’est pas Nuance

Nuance n’est pas un outil de correction colorimétrique2 ! Il est préférable d’utiliser Nuance avec des images correctement exposées et avec une balance des blancs corrigée. Nuance n’a pas du tout la même finalité que l’outil correction des couleurs, l’outil équilibre des couleurs, ou encore l’outil égalisateur de couleur

Voici rapidement un contre-exemple pour fixer les idées : ce n’est pas l’outil adéquat si l’on veut changer la couleur d’une fleur sans toucher au reste de l’image.

Une rose rose

Une rose, dans une rue à Montréal, Québec

Une rose rouge

La même rose, après avoir essayé de changer le rose en rouge avec Nuance…

Toujours la même rose, mais cette fois-ci on a utilisé l'égalisateur de couleur…

I.3 Comment fonctionne Nuance

Nuance ne connaît qu’une palette de 24 pastilles colorées, les « patch ». A chaque pastille correspond une couleur pratique3 : bleu du ciel, peau claire, peau sombre, feuillage, ombres, hautes lumières, etc… D’un point de vue informatique, où une couleur est identifiée par un code unique bien précis, ces pastilles correspondent à une plage de couleurs. Nuance analyse l’image et en propose une cartographie par code de pastille. Cette cartographie, qui comportera au plus 24 « niveaux » de couleurs, permet de trouver rapidement la pastille sur laquelle travailler.

L'image cartographiée dans Nuance

Cartographie de la rose montréalaise

L'image cartographiée dans Nuance (Agrandissement)

Agrandissement de la cartographie dans le cœur de la fleur

Pour chaque pastille on peut modifier la saturation, la teinte, la clarté, la vibration1 et le contraste1. Il est très important de comprendre que les réglages appliqués à une pastille affecteront toute l’image4, même les zones qui ne correspondent pas à la couleur de la pastille, que les autres pastilles soient actives ou non d’ailleurs. Bien sûr, ces réglages affectent principalement la plage de couleurs correspondant à la pastille activée, mais, grâce à cette influence mutuelle des pastilles, il en résulte une fusion colorimétrique douce et complexe. C’est ce qui donne le rendu unique de Nuance.

I.4 L’interface

L’interface de Nuance est assez simple. Elle se décompose en trois parties. La première partie est la ligne supérieure de l’interface. Elle contient deux cases à cocher et deux boutons :

  • La case « enable » permet sans surprise d’activer ou de désactiver le greffon. C’est pratique pour apprécier l’effet du module.
  • La case « map » fait apparaître la carte des couleurs sur l’image.
  • Le bouton « reset » réinitialise intégralement le greffon.
  • Le bouton « Info » (ou « Upgrade » sur la version gratuite) fait apparaître la fenêtre « a propos » du greffon.

L'interface du greffon Nuance (première partie)

La deuxième partie est la palette des couleurs de Nuance. Il n’y a pas grand chose à dire sur cette partie. On note simplement que :

  • Les pastilles de cette palette sont identifiées par deux chiffres XY :
  • X, allant de 1 à 4, représente le numéro de la ligne dans la palette
  • Y, allant de 1 à 6, représente le numéro de colonne dans la palette
  • Il n’y a aucune logique d’un numéro à un autre
  • Les pastilles activées sont cerclées de noir.

L'interface du greffon Nuance (seconde partie)"

Enfin, la troisième partie est la zone sous la palette. Elle contient les curseurs de réglage pour la pastille sélectionnée.

L'interface du greffon Nuance (troisième partie)

  • Une première ligne qui contient de gauche à droite :
    • un témoin de la couleur d’origine de la pastille
    • une case à cocher pour activer la pastille
    • le numéro de la pastille et le nom pratique de la couleur3 correspondant
    • un témoin de la nouvelle couleur de la pastille, après application des réglages « Colour », « Tint » et « Light ».
  • Le curseur « Colour » : Ce curseur est à interpréter comme le curseur saturation d’ASP : une valeur positive dans ce réglage sature la couleur de la pastille, une valeur négative désature la pastille. Ce réglage n’a pas trop d’effet sur la teinte de la pastille. Sur les pastilles grises ou blanche, une valeur positive tend toutefois à donner une teinte rouge.
  • Le curseur « Tint » : Ce réglage modifie la couleur de la pastille. Une valeur positive dans ce réglage donne à la pastille une teinte plus chaude, une valeur négative lui donne une teinte plus froide.
  • Le curseur « Light » : éclairci ou assombri la pastille.

Note : Ces trois premiers curseurs sont simplement les paramètres TSV d’une couleur.

  • Le curseur « Vibrance1 » : La vibrance est une saturation modérée. Ce curseur est à interpréter comme le curseur vibration d’ASP.
  • Le curseur « Constrast1 » : Augmente ou diminue le contraste dans la plage de couleurs de la pastille.
  • Le curseur « Strength » : Ce réglage indique l’intensité avec laquelle les réglages de la pastille vont affecter le reste de l’image. Inversement, ce réglage permet d’indiquer de quelle façon cette pastille sera impactée par les réglages des autres pastilles.

Deux pastilles viennent avec des paramètres par défaut : la pastille blanche n°41 et la pastille noire n°46. Leur curseur « Strength » est déjà réglé à 100. Ce réglage protège le blanc et le noir de l’influence des autres pastilles. Affaiblir ce réglage ou désactiver ces deux pastilles peut donner des rendus vraiment spéciaux.

Par ailleurs Nuance pré-rempli les valeurs des réglages des pastilles non activées en fonction des réglages actifs. Activer une palette, va protéger la valeur des réglages, mais ne protégera aucunement leur zone sur l’image.

II. Exemples d’utilisation

II.1 La rose montréalaise

Cette rose qui a servi d’illustration à toute la première partie de l’article, mérite encore quelques explications. Le but étant de mettre en évidence le fonctionnement de Nuance, les réglages dans cet exemple sont volontairement exagérés.

D’après la cartographie, on sait qu’il faut régler les pastilles numéros 15 « bleu des fleurs » et 35 « Magenta ». Pour ces deux pastilles, le curseur de la teinte a été poussé vers la droite, vers une teinte plus chaude (le rouge en l’occurrence). Le curseur de « Strength », définissant la puissance de l’effet est réglé à 80, ce qui est un réglage modérément fort. Et voilà ! Cela suffit à mettre en évidence le fonctionnement de Nuance : le vert des feuilles (n°25 « jaune vert », n°32 « vert » et n°14 « feuillage ») a été affecté par ces réglages, il tend aussi vert le rouge.

Une rose rouge

Pour protéger le vert, il faut activer les 3 pastilles concernées, remettre tous leurs curseurs de couleur à zéro et régler le curseur « Strength » à 100 (comme pour les pastilles noir et blanc) afin de leur éviter d’être affecté par les réglages des pastilles n°15 et n°35. Voici ce que l’on obtient : la rose est toujours bien rouge, et le vert est redevenu vert.

On a donc réussi une opération de correction de couleur, mais cet exemple ne contredit pas pour autant ce qui a été dit au paragraphe I.2 ; Texa n’est définitivement pas fait pour. Dans le cas présent on y est arrivé facilement car l’image ne comportait que 6 pastilles colorées (il y a un tout petit peu de n°45 « ombres » mais c’est négligeable).

Utiliser Nuance de cette façon, c’est comme faire reculer un cheval, il y arrive mais ce n’est pas naturel.

II.2 Cycliste sur neige

Voici à présent un exemple où Nuance sera utilisé selon la façon recommandée par le développeur.

Une tempête hivernale, est toujours une bonne occasion de sortir l’appareil photo. La rigueur de l’hiver se matérialise facilement sur les clichés par les traînées de flocons et l’attitude des passants. L’image me plaît assez ainsi, mais j’ai envie de lui donner un petit coup de pouce, de changer ambiance.

Cycliste sur neige

Cycliste sur neige - Image originale

Pour commencer, je regarde la cartographie afin de comprendre comment va réagir Nuance. On note que l’encadrement des fenêtres s’est vu attribuer la pastille n°13 « bleu ciel ». Comme quoi, les noms pratiques de couleur ne sont qu’indicatifs.

Cartographie du cycliste sur neige

Cartographie du cycliste sur neige

J’ai pour objectif de donner une teinte orangée à l’image. J’active donc les pastilles n° 21 « orange » et n°26 « jaune orangé ». Je leur donne le même réglage :

  • Colour : +40
  • Tint : +40
  • Strenght : 90

Cycliste sur neige en cours de traitement avec Nuance

Cycliste sur neige - Premiers réglages avec Nuance

L’image prend une teinte légèrement orangée, mais l’effet reste vraiment faible. C’est normal ! L’essentiel de l’image est constitué des pastilles n°42 « hautes lumières » et n°43 « gris clair » dont la proximité avec le blanc (pastille n°41) les protège en partie des effets des autres pastilles. Je désactive donc la pastille n°41 et ça y est, ça prend de l’allure. La pastille n°41 se voit attribuer automatiquement (Il faut recliquer sur la pastille 41 pour actualiser les réglages) les paramètres suivants :

  • Colour : -24
  • Tint : +40.

Un petit vignetage et l’image prend un bel aspect rétro. J’en suis satisfait, je m’arrête là.

Cycliste sur neige traité avec Nuance

Cycliste sur neige, nuancé

III. Conclusion

Ce greffon mérite vraiment d’être connu : il est de grande qualité et les effets qu’ils donnent sont très intéressants. On peut toutefois lui faire deux gros reproches :

  • La cartographie est parfois difficile à lire. Le choix de la police de caractère est vraiment discutable.
  • Nuance, comme Andrea, supprime le nom du calque dans lequel il se trouve. Ce n’est pas un problème bloquant, mais c’est énervant à la longue. Le bug a été reporté il y a déjà de nombreux mois, mais il n’a toujours pas été corrigés. Ces deux modules ont sans doute été conçu pour ne fonctionner que sur le calque principal, dans l’esprit « Whole image adjustment4 ».

Pour être franc, il ne rejoindra pas malgré tout mon top 5 des greffons indispensables. Je l’ai même désinstallé d’ASP. Les rendus qu’il permet d’obtenir ne correspondent pas vraiment à mon style, et pour une utilisation si peu fréquente, je préfère me servir des courbes pour faire moi même ma tambouille chromatique. Cette note a été écrite à partir de ma courte expérience personnelle du module et aussi de la notice officielle du greffon (en anglais), consultable ici : http://nexi.com/343


Notes :

  1. Uniquement dans la version payante. L’accès à ces deux paramètres sont les seules différences entre la version gratuite et payante du greffon. 2 3 4 5 6

  2. De l’aveu même de la notice officielle : http://nexi.com/343. En bas de la page, lire les paragraphes « Start with good images » et « Use Nuance appropriately ». 2

  3. Il ne faut pas considérer avec trop d’importance le nom pratique de la pastille. Bien souvent, le nom ne correspond pas du tout avec la zone où il a été repéré sur l’image. Ce qui compte c’est l’identifiant à deux chiffres. 2

  4. Dans la notice officielle: http://nexi.com/343. En bas de la page, lire le paragraphe « Whole image adjustment ». 2

[ ASP ] Poser une texture grâce à Texa ❯❯
❮❮ [ ASP ] Simuler un filtre Gris Neutre Dégradé

Lister les articles par rubrique