» Journal » [ ASP ] « Lee filters Pack » for Texa

[ ASP ] Simuler les filtres colorés ❯❯
❮❮ [ GIMP ] Sauvegarder les métadonnées d'une photo

[ ASP ] « Lee filters Pack » for Texa

3 octobre 2013 • Catégories : aftershotpro

Le logo d'AfterShotPro

Dans la continuité du billet précédent sur la simulation des filtres colorés, voici maintenant une petite astuce qui propose au photographe d’utiliser les « mêmes » outils dont il peut disposer à la prise de vue.

Système de filtre Lee Filters

Le système de filtres de la marque Lee Filters

Versions utilisées dans cet article
 * AfterShot Pro : 1.0.1.10
 * Texa : 1.0.3

I. Principe

Puisqu’en pratique un filtre coloré vient additionner une couleur à la prise de vue, l’idée la plus simple pour reproduire ce phénomène au post-traitement est de superposer un calque coloré sur notre photographie. Il faut pour cela que le logiciel soit capable de gérer les calques et les modes de fusion des calques. C’est le cas de GIMP et de Photoshop bien sûr, mais aussi d’ASP grâce au greffon Texa. C’est très facile à appréhender, moins d’infographie pour plus de photographie.

Quel que soit le logiciel utilisé, la mise en œuvre de cette astuce est là même. Les seules différences sont d’ordre ergonomique :

  • Le positionnement du filtre est bien plus aisé avec ASP / Texa. Le réglage d’une région et de sa transition dans ASP est bien plus souple que l’usage d’un calque et de son masque dans GIMP ou Photoshop.
  • ASP / Texa ne dispose pas d’un outil de remplissage 1 (Outil de remplissage) comme GIMP ou Photoshop. Il faut superposer une image, ce qui est contraignant dans le choix de la couleur du filtre.

Techniquement, si l’on sait appliquer une texture sur image (méthode avec Texa , méthode avec GIMP) on sait appliquer un calque coloré.

Pose du calque du «filtre» Lee Blue Sky

Pose du « filtre » Blue Sky 5. Texa est appelé pour superposer une image d'un seul pixel bleu ciel.
(Cliquez sur l'image pour agrandir)

II. Le catalogue « Lee Filters Pack »

Comme ASP / Texa ne dispose pas de l’outil remplissage (Outil de remplissage), il faut se préparer une collection d’images uniformément colorées. En pratique une image contenant un unique pixel suffit, Texa se chargera de l’étirer grâce à l’option « placement : fit ».

Catalogue de « filtres » dans Texa

Catalogue de « filtres » dans Texa

Pour choisir les couleurs de mon jeu de filtres, j’ai simplement fait une capture d’écran de la page web du site Lee Filters qui présente les filtres colorés. Ensuite, grâce à GIMP et à sa pipette, j’ai relevé le code des couleurs des filtres qui y sont représentés. Pour éviter les artefacts de compression web, j’ai moyenné les couleurs en appliquant un petit flou gaussien.

C’est très imparfait comme procédé et certainement pas scientifique, c’est juste une façon de se faire un palette de couleurs. Lorsque le catalogue Lee Filters proposait plusieurs nuances de la même couleur (le filtre Coral par exemple), je n’ai considéré que le filtre d’intensité maximale. Pour obtenir les autres versions, plus douces, il suffit de diminuer l’opacité du calque. Je n’ai pas non plus créé le filtre « Sunset », car il n’est pas monochromatique. Lee Filters l’a d’ailleurs décomposé en trois filtres élémentaires : « Sunset Red », « Sunset Yellow » et « Sunset Orange ». Il faudra empiler ces trois filtres avec un décalage pour tenter de reproduire ce filtre « Sunset ». Dans certains cas, par exemple « Blue Real 3 » et « Blue Pop », les couleurs relevées étaient très proches, je n’en ai gardé qu’une seule.

Le catalogue contient une série de 18 filtres, ce qui est bien suffisant pour bon nombre de situations. Décompressez l’archive ci-dessous dans le répertoire :

<userdir>/PluginData/texa

Où :

«Lee Filter Pack» for AfterShot Pro

« Lee Filter Pack » for AfterShot Pro

Nom du Filtre Lee Code couleur Description du filtre optique
Blue Real 3 #627fb7 Ce bleu est plus intense que le filtre Blue Sky. Impacte d’avantage le bleu du ciel.
Blue Sky 5 #0672b2 Un bleu vert pour apporter remplir avec réalisme les cieux fades.
Chocolate 2 #d1af93 Accentue les teintes brunes, comme les pierres et les feuilles d’Automne.
Coral 14 #f89f5b Réchauffe l’image avec une teinte rosée.
Green 1 #d3e591 Pour un effet de couleur.
Green Pop #309d4a Pour un effet de couleur.
Magenta 1 #c2489f Pour un effet de couleur.
Mahogany 3 #a1524b Ce filtre renforce l’impression de l’aube ou du crépuscule dans la lumière des cieux.
Pink 1 #e368a7 Pour un effet de couleur.
Red Pop #f2404e Pour un effet de couleur.
Sepia 3 #764e46 Donne une apparence monochrome teintée de brun. Moins rouge que chocolat.
Straw 3 #ffe57a Un jaune pour réchauffer les paysages. Peut servir à accentuer les premiers plans.
Sunset Orange #f7c870 La partie orange du filtre dégradé Sunset.
Sunset Red #e44957 La partie rouge du filtre dégradé Sunset.
Sunset Yellow #fdf69c La partie jaune du filtre dégradé Sunset .
Tobacco 3 #a85921 Effet plus puissant que les filtres rouge, sépia ou chocolat.
Twilight #11547e Un bleu foncé très profond qui reproduit l’ambiance du crépuscule.
Yellow #fbf40e Pour un effet de couleur.

III. Des Exemples

Voilà pour la théorie. Place aux exemples.

III.1 Filtre « Blue Sky 5 »

Une image publiée sur le site et que j’affectionne beaucoup, Beauté froide, fait déjà appel à cette technique. J’ai en effet utilisé le filtre « blue sky 5 » pour saturer le ciel. Le mode de fusion est de type « Superposer » et l’opacité de ce calque est réglée à 25%.

Beauté froide

Beauté Froide
(Survolez l'image avec la souris pour annuler l'effet du filtre Texa)

III.2 Filtres « Straw 3 » et « Chocolate 2 »

Ici c’est une ambiance d’automne le long de la rivière Doncaster dans les Laurentides au Québec. Pour renforcer ces « fall colors » j’ai fait usage des filtres :

  • « Straw 3 », au premier plan, avec le mode de fusion « Lumière douce » et une opacité de 20%.
  • « Chocolate 2 », à l’arrière plan, en mode de fusion « Superposer » et une opacité de 50%

Leur finalité est assez simple à comprendre, il s’agit de renforcer la dominante des feuilles : jaunes au sol et orangées dans l’arbre. On peut aussi obtenir de bons résultats, sans passer par ces filtres, en jouant avec la balance des blancs par exemple et l’outil « correction » des couleurs, en saturant un peu le jaune et le rouge.

Couleurs d'automne sur la rivière Doncaster

Couleurs d'Automne sur la rivière Doncaster
(Survolez l'image avec la souris pour annuler l'effet des filtres Texa)

III.3 Filtres « Green 1 », « Pink 1 » et « Twilight »

J’avais manqué de peu l’heure rose de ce crépuscule sur l’île aux Coudres, à côté de Baie Saint Paul, au Québec. J’ai passé beaucoup de temps au post-traitement à tenter de rattraper cette teinte. Finalement, c’est en superposant trois filtres colorés que j’ai pu obtenir un résultat satisfaisant.

J’ai donc utilisé les filtres :

  • « Green 1 », au premier plan, avec le mode de fusion « Lumière Douce » et une opacité de 50%.
  • « Pink 1 », à l’arrière plan, avec le mode de fusion « Superposer » et une opacité de 20%.
  • « Twilight », sur le haut du ciel, avec le mode de fusion « Superposer » et une opacité de 50%.

Le filtre rose est le filtre principal car il restitue la teinte manquée lors de la prise de vue. Il appelle nécessairement un filtre au premier plan pour rééquilibrer la saturation des couleurs de l’image. On se retrouverait sinon avec une image coupée en deux : terne en bas, saturée en haut. Le filtre vert, équilibre donc l’image du point de vue de la colorimétrie. Mais il renforce aussi les détails du premier plan, et ce faisant, il guide l’œil du premier plan vers l’arrière plan. Sans lui, on a tendance à ne regarder que le centre de l’image. Le troisième filtre amplifie le dégradé de la nuit. Il ferme l’image.

Crépuscule sur l'île aux Coudres

Crépuscule sur l'île aux coudres
(Survolez l'image avec la souris pour annuler l'effet des filtres Texa)

IV. Conclusions

Je n’ai pas testé tous les filtres et je suis même convaincu que certains ne me serviront pas. Mais avec les plus courants, comme le filtre « blue sky 5 », les résultats sont très satisfaisants. Cette alternative aux traditionnels outils de correction colorimétrique n’est pas qu’une astuce ergonomique. C’est parfois la solution qui donne les meilleurs résultats. A l’usage c’est aussi assez amusant, car on se croit encore un peu sur le terrain.

La seule inquiétude c’est l’avenir incertain de Texa. Le développeur de ce greffon ne le maintient plus à jour et il n’est déjà plus compatible avec les dernières versions d’ASP. Mais comme cela a été dit en introduction, il est possible d’appliquer intégralement cette méthode à GIMP.

Pour la petite histoire, je souhaitais m’équiper en filtres colorés chez Lee. Mais comment choisir devant leur gigantesque catalogue ? Voulant simuler avant de commander, je me suis lancé dans des expérimentations en tout genre, plus ou moins scientifiques, et j’en suis arrivé à cette astuce assez simple. Finalement, plus d’un an après, je n’ai toujours pas de filtres colorés !


Articles similaires :


Notes :

  1. Rapidement un mot sur les modules Vigne et GradFilter que l’on va écarter d’un revers de main. Dans l’article sur les filtres gris neutres dégradés, on avait vu que Vigne et GradFilter Pro offraient la possibilité de teindre leur effet. Cette fonctionnalité est vaine car ces modules, contrairement à Texa, sont incapables de gérer les modes de fusion des calques. Et sans un mode de fusion de type « overlay » (superposer en français), point de salut.

[ ASP ] Simuler les filtres colorés ❯❯
❮❮ [ GIMP ] Sauvegarder les métadonnées d'une photo

Lister les articles par rubrique