» Journal » [ ASP ] Appliquer un vignettage

Un peu d'ordre dans les urls ❯❯
❮❮ [ ASP ] Texa, Linux et les png

[ ASP ] Appliquer un vignettage

5 janvier 2013 • Catégories : aftershotpro

Le logo d'AfterShot Pro

Trois façons d’appliquer un vignettage seront présentées dans cet article : simplement par le module des corrections optiques, avec un calque et une région et enfin avec le greffon Vigne. De même que pour le filtre gris neutre dégradé, ASP s’en sort plutôt bien sans greffon.

Versions utilisées dans cet article
 * Aftershot Pro : 1.0.1.10
 * Vigne : 1.1.0

I. Rappels

Bien que tout le monde, ou presque, sait ce qu’est un vignettage, il est toujours bon de se rappeler quelques définitions de base.

D’après Wikipédia, le terme « vignettage » vient de vignette, un mot désignant un encadré, habituellement décoratif et de couleur noire, destiné à mettre en valeur le contenu textuel ou graphique d’un document. Ces motifs étaient souvent inspirés de frondaisons végétales, et en particulier de pampres ou de ceps de vigne, d’où l’origine du mot « vignette ».

Une vignette, au sens premier du terme

Une vignette, au sens premier du terme

En photographie, le vignettage est l’assombrissement de la périphérie d’une image provoqué par :

  • une insuffisance de l’objectif,
  • l’utilisation d’un objectif dont le cercle-image ne couvre pas totalement le format du film,
  • l’utilisation d’un pare-soleil ou d’un filtre mal adapté à la longueur focale de l’objectif.

On cherche en général à s’affranchir du vignettage à la prise de vue pour se réserver le droit de le faire apparaître au post-traitement. Un effet de vignettage est une solution courante et facile pour recentrer le regard sur le sujet, donner un rendu ancien à une photo, ou même encadrer la photo.

Le vignettage a posteriori peut-être bien plus varié que le simple assombrissement des quatre coins de l’image :

  • vignettage assombrissant / éclaircissant
  • vignettage coloré
  • vignettage par le flou
  • vignettage par une désaturation

II. Les différentes solutions pour appliquer un vignettage dans ASP

II.1 Corrections optiques

La méthode native pour appliquer un vignettage dans ASP n’est pas forcément très intuitive. Elle consiste à utiliser un outil destiné à corriger les défauts optiques pour au contraire les amplifier. Il faut donc aller chercher le panneau « Corrections optiques » que l’on trouve habituellement sur l’onglet « Détails ». Ce panneau est composé de trois parties :

  • la correction des distorsions optiques
  • la correction des aberrations chromatiques
  • la correction du vignettage

Le panneau « Corrections optiques »

L'interface du panneau optique

En pratique, si l’on règle une valeur positive au paramètre « intensité », la correction du vignettage éclaircira les coins. Inversement, avec une valeur négative la correction du vignettage assombrira les coins. Mais attention, ce n’est pas aussi simple que cela ; c’est tout le comportement de cet outil qui change en fonction du signe du paramètre « intensité ». Voyez le tableau ci-dessous :

  intensité > 0 intensité < 0
A considérer comme outil technique outil artistique
Domaine d’application image non recadrée image recadrée
Position dans le « pipeline » tôt (n°12, ASP sans greffon) tard (n°30, ASP sans greffon)

Comportement de la correction du vignettage

Un petit curieux

Un petit curieux
Correction du vignettage : intensité : -0,70 ; rayon : 70
Survolez l'image avec la souris pour annuler le vignettage

En résumé, l’outil de correction du vignettage d’ASP, ne peut servir qu’à appliquer un vignettage assombrissant sur les quatre coins de l’image. Il s’agit du vignettage le plus classique et cela est suffisant dans une grande majorité de cas.

II.2 Avec des calques et le curseur exposition

Si l’on veut appliquer un vignettage autre que l’assombrissement des quatre coins, sans faire appel à un greffon tiers, il faut utiliser un calque et dessiner une région. Vu qu’ASP permet d’appeler presque tous les réglages dans un calque, cela laisse donc une infinité de vignettages possibles ! Voici les plus classiques :

  • vignettage assombrissant ↔ définir une valeur négative au paramètre « exposition » et / ou utiliser l’outil « courbes » (et niveaux)
  • vignettage éclaircissant ↔ définir une valeur positive au paramètre « exposition » et / ou utiliser l’outil « courbes » (et niveaux)
  • vignettage désaturant ↔ définir une valeur négative aux paramètres « saturation » et / ou « vibration »

On peut aussi décentrer et personnaliser la forme du vignettage. Pensez à inverser le calque (Icône d'inversion de région) et à donner une valeur importante à la transition de la région, typiquement entre 600 et 800 voire 1500. Le curseur s’arrête à 739, mais vous pouvez saisir n’importe quelle valeur dans le champ d’édition.

Un petit curieux

Un petit curieux
Calque et région ; exposition : -0,7
Survolez l'image avec la souris pour voir le positionnement de la région ; transition de la région : 800

II.3 Le greffon Vigne

Le greffon Vigne est bien sûr la référence en matière de vignettage dans ASP. Il peut être téléchargé gratuitement sur le site des greffons d’ASP, mais il faudra se créer un compte (adresse de messagerie et mot de passe).

Vigne vient avec quelques mystères :

  • C’est le seul greffon qui demande cette identification. Pourquoi ?
  • Vigne a été écrit par knarbi, un développeur assez actif du temps de Bibble. Il n’a aujourd’hui posté que quatre messages sur le forum officiel de Corel. A-t-il quitté le navire ?
  • Vigne est aujourd’hui officiellement supporté par Corel, mais pourquoi alors n’est-il pas distribué avec le logiciel ? Pourquoi Nostalgia (écrit par Sean M. Puckett) et l’égalisateur de couleurs (écrit par knarbi) le sont ?

Autant de questions révélatrices de l’ambiance délétère autour d’AfterShot Pro. Enfin, passons, cela pourrait bien faire l’objet d’un autre article. L'interface du greffon Vigne

L'interface du greffon Vigne

L’interface de Vigne est assez intuitive et ergonomique. Utiliser Vigne fait gagner du temps pour des vignettages autres que le simple assombrissement des quatre coins. Cependant, Vigne bogue un peu avec les images recadrées. Lorsque le greffon semble ne plus rien vouloir entendre, désactivez et réactivez instantanément votre recadrage. Cela devrait réveiller Vigne. Enfin, il faut mentionner que Vigne est incontournable pour des vignettages colorés, il n’y pas d’alternative dans ASP pour réaliser cet effet.

II.4 Le cas du vignettage flou

Si l’on veut appliquer un vignettage de flou, aucune des méthodes présentées ci-dessus ne fonctionne, même celle avec les calques et les régions. ASP ne propose rien nativement pour flouter une image, pour compenser cette lacune, il faut installer le greffon zSoften.

zSoften propose également d’appliquer un effet de vignettage par le flou. Il n’est donc pas nécessaire de le combiner avec la méthode par « calque et région ».

L'interface du greffon zSoften - onglet «Vignette»

L'interface du greffon zSoften, onglet de vignettage par le flou

L’interface est assez simple et intuitive. La case à cocher « proof » permet de mieux voir l’effet grâce à un masque noir. zSoften ne permet qu’un vignettage de forme elliptique, paramétrable par le curseur « Shape ». Pour tout autre forme, il faudra alors combiner zSoften avec la méthode par calque.

III. Comparatif

Le présent comparatif ne porte que sur un vignettage de type éclaircissant. Il est, après le vignettage assombrissant, l’autre type de vignettage le plus fréquent.

Un petit curieux

Un petit curieux
Calque et région (transition : 800) ; exposition : +3,00

Un petit curieux

Un petit curieux
Vigne : Strength :74; « Preserve colors » actif

Un petit curieux

Un petit curieux
Vigne : Strength :74; « Preserve colors » inactif

Un petit curieux

Un petit curieux
Calque et région (transition : 1500) ; exposition : +3,00 ; Courbes

IV. Conclusions

Les méthodes présentées ci-dessus se valent. Elles possèdent toutes leurs avantages, leurs inconvénients, ainsi que leur lots de bugs.

Faut-il absolument installer Vigne pour compléter ASP ? Cela dépend de votre usage du vignettage. Personnellement, lorsque je pose un vignettage, dans 99% des cas, il ne s’agit que d’un simple assombrissement des quatre coins. Le 1% restant étant un assombrissement sur une région plus particulière. Je ne préfère donc pas encombrer l’interface du logiciel par un greffon qui ne m’apporte rien de notable dans mon usage d’ASP. Je n’utilise donc pas ce greffon.

Pour finir, voici mon vignettage préféré pour « Un petit curieux », l’illustration de cet article. Il s’agit de la combinaison des deux méthodes 100% ASP : correction du vignettage et calque.

Un petit curieux

Un petit curieux
Calque et région ; exposition : -0,7; Correction du vignettage : intensité : -0,70; rayon : 70

Un peu d'ordre dans les urls ❯❯
❮❮ [ ASP ] Texa, Linux et les png

Lister les articles par rubrique